Revenir à la liste des articles

Sérieux jusqu'au bout

-18 Garçons

Article publié le 18/01/2018 à 19:40:44 par Jean-Philippe NASSIEU

 

Lescar HB       31

Hendaye       25

Lieu : Lescar. Arbitre : M. De Almeida. Mi-temps : 15-14.

Exclusions temporaires : Cazaban (40e), Belghazi (51e) à Lescar. Fernandez Amiano (21e) à Hendaye.

Lescar : Naya (14 arrêts), Fernandes (7/10), Belghazi (6/11), Bousseau (5/8), Beyrie (1/2), Guionneau (9/13 dont 1 sp), Floquet (3/5), Cazaban (cap., 0/1), Nassieu-Maupas (0/0).

Hendaye : Aduriz (11 arrêts), Aprendisteguy (2) Foucaud (1/2), Hontebeyrie (2/5), Kherig (1/4), Ortiz (4/12), Sarasola (12/21), Sauvage (0/1), Fernandez-Amiano (0/2), Berasateguy (0/0) .

Ils ont pleinement répondu présent les – de 18 de Lescar dans ce match face à un adversaire dont les gabarits étaient impressionnants. Et là où on ne les attendait pas forcément, c’est-à-dire sur le secteur défensif, ils ont bâti leur premier succès ô combien important dans ce championnat Honneur où ils affichent quelques ambitions. Et sans vouloir tirer de plans sur la comète, elles pourraient s’afficher légitimes si ces derniers parviennent à reproduire des prestations de ce type dans cette poule B. Tout commence bien pour les coéquipiers de Fabien Cazaban qui prennent rapidement les devants au score à la suite d’un but de Théo Bousseau sur la base arrière (5-2, 6e). Mais Hendaye égalise (5-5, 9e) avant que Rémi Fernandes ne trouve des solutions sur son aile droite pour remettre Lescar sur de bons rails. Le jeu grand espace, c’est justement là que les Lescariens ont aussi construit leurs succès et les ailiers Kilian Floquet et Rémi Fernandes auront été les grands artisans de ce succès sur ce secteur. Et même si Hendaye trouve la faille dans la défense pour mener de deux buts (8-10, 16e), la défense Lescarienne n’a pas peur des gros gabarits que sont Sarasola ou Ortiz ; le gardien des mauves, Lucas Naya, irréprochable dimanche matin, se permettant même le luxe d’effectuer une belle parade sur un tir du golgoth Hendayais Ortiz (21e). Dans la foulée, Bastien Beyrie obtient un penalty qu’Alexis Guionneau ne se fait pas prier pour transformer et permettre à Lescar de reprendre l’avantage avant que Kilian Floquet ne trouve une nouvelle solution sur son aile (13-11, 25e) si bien qu’à la pause, tout est donc possible avec un petit but d’avance pour les violets. Des violets qui seront obligés de tourner à 8 joueurs tout au long de cette seconde période, Mickaël Nassieu-Maupas, victime d’une grosse béquille sur le mollet avant la pause ne peut poursuivre la mort dans l’âme. Mais la foi qui anime Lescar est sans égale, surtout quand Hendaye égalise (15-15, 33e). Lucas Naya va encore sortir les arrêts qu’il faut et tour à tour, Alexis Guionneau, Louka Belghazi, Bastien Beyrie ou bien encore Rémi Fernandes et Kilian Floquet vont faire mouche pour permettre à Lescar de faire la course en tête. Plusieurs fois les Lescariens auront les balles pour accroitre le score, ils y parviennent en fin de match en comptant quatre buts d’avance dans les deux dernières minutes de jeu. Ils vont même soigner le goal average particulier en inscrivant deux nouveaux buts dans les dernières secondes de la rencontre pour signer un succès vraiment important qui lance pleinement leur saison.

Réaction : Didier Guionneau (entraîneur des – de 18 ans) « Toute l’équipe est à féliciter pour son implication dans la victoire malgré le fait que nous ayons quatre joueurs absents pour cette rencontre. Au terme d’une très grosse défense, on parvient à faire la décision même si on peut déplorer quelques échecs dans les prises de tirs. Je note aussi une grosse partie de Kilian sur son aile et de Lucas dans les buts. »

 

 

 

 

 

  • Lescar
  • 2CS
  • Arkema
  • Carrosserie Montardon
  • Foselev
  • Cafés Le Gascon
  • La Madeleine
  • Performance
  • Caréco - Carrosserie Rubio
  • Setrel
  • Taxis pour tous
 
©2012-2018 Lescar Handball - Tous droits réservés   |   Mentions légales
Un sité réalisé par Pausitic : http://www.pausitic.fr